Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Estivales

  • Je pense donc...

    Je pense donc je pleure mais je suis donc je ris.

  • {Estivales 3.2.3 :))

    Les lampions de la fête se sont éteints... et ceux de l'été faiblissent jour après jour.

  • {Estivales 3.2.2 :))

    La cloche sonne sur le village endormi... Soupir harmonieux d'un été qui sommeille.

  • {Estivales 3.2.1 :))

    Parfois, la nuit, lorsque le ciel est étoilé, je rêve que je suis un fermion de Dirac sans masse traversant un cristal de graphène bi-dimensionnel...

    Mais la réalité me rattrape...

  • {Estivales 3.2.0 :))

    Nous haïssons les dictateurs politiques et je m'en réjouis... mais pourquoi les dictateurs économiques envahissent-ils avec complaisance les couvertures des magazines ? Ne sont-ils pas pour la plupart sournoisement plus dangereux ?

  • {Estivales 3.1.9 :))

    Rêveur le champ de blé vers l'horizon s'étire

    Face à lui doucement tout mon être respire

    À peine murmurés les chants d'oiseaux expirent

    Là-haut une alouette danse, tourne, chavire...

    Mer de blé qui sereine, se dresse au vent, soupire.

  • {Estivales 3.1.8 :))

    Monsieur S., aurai-je bientôt besoin d'un nouveau passeport "français d'origine étrangère" ?

  • {Estivales 3.1.7 :))

    J'ai marché sur ton ombre et tu as crié. Vous aurai-je froissées ?

  • {Estivales 3.1.6 :))

    Manger ton regard pour embrasser tes souvenirs et tes espoirs...

  • {Estivales 3.1.5 :))

    Un pas sur la piste, un pas discret...

  • {Estivales 3.1.4 :))

    Chercher l'harmonie, plus que la perfection...

  • {Estivales 3.1.3 :))

    Un chemin sous le soleil... Un lourd craquement. Fuir la pluie d'orage!

  • {Estivales 3.1.2 :))

    Danser, les yeux dans le bleu du Léman... Magique Genève !

  • {Estivales 3.1.1 :))

    Deux transats pliés, un gamin face à la mer. Roche à marée basse.

  • {Estivales 3.1.0 :))

    Après la lutte, la nostalgie de l'adversaire enfui...