Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J-2

Les deux dernières journées ont passé à la vitesse de l'éclair, dominées par les problèmes de logistique : placer les collègues dans les hôtels, régler les problèmes de réservations, batailler avec les hôteliers pour que les services promis soient assurés, réconforter ceux dont le transfert ne s'est pas trop bien passé : trois cents personnes à satisfaire, ce n'est pas toujours facile !

Puis ce fut le tour des transports : les premiers jours sont toujours cahotiques. Identification des chauffeurs et des véhicules, mise en place définitive des lignes de bus, des parkings.

Gros point noir au centre d'enregistrement : plus de 25'000 personnes sont enregistrées et le système nformatique tire la langue. Le staff se démène, les délégués s'impatientent malgré tout. Certains haussent le ton, réclament des privilèges, des passe-droit. Il faut rester aimable et souriant.

Il y aura plus de 40 chefs d'état. Ce sont donc 40 ambassadeurs qui déboulent et cherchent la confirmation de mille informations qu'ils auraient dû lire dans la documentation du sommet : les ambassadeurs savent-ils lire ?

Puis, à J-2, le miracle semble se produire, les choses se mettent en place, les équipes commencent à être rodées, l'informatique et le réseau tiennent le coup, le staff sourit encore...

Les premières réunions ont débuté, c'est l'avant-sommet. Kofi Annan a déjà ses quartiers sur place. La sécurité vérrouille de plus en plus la zone de la conférence. Les gardes du corps sont partout. Il faut répéter l'arrivée des VVIP, le ballet des limousines, la cérémonie d'ouverture, la plénière, encadrer le protocole, briefer la sécurité, contrôler, rassurer, savoir tout faire, avoir réponse à tout.

Et ce premier mail qui tombe : il faut commencer à préparer le démontage, l'expédition du fret vers Genève. Rien n'a commencé vraiment mais nous préparons déjà le départ.

Vivement dimanche !

Commentaires

  • Grande conférence sur l'information !
    en Tunisie ?
    je ne ferai aucun commentaire...
    salut et bonne journée, ami...

  • Eh oui, Pierrot. Un vrai challenge. Pas aussi simple que d'y passer des vacances, n'est-ce pas ?

  • A nightmare ... but how superb when everything falls into place ... Keep going, KroniK, you'll get there !

  • Pensée pour toi, bon courage et grosses bises

  • tu touches au bout Kronik ! tu vas au moins avoir une journée pour toi après ce marathon ?

  • Tu vas tenir le coup jusqu'au bout!? question réponse. En fait de sommet, il semble que les plus de 8000 soient plus"faciles". Ici, il y a des bruits divers, même dans la lucarne journalière.Au moins vous remballez vos matériels, vous! Il me reste un peu d'énergie, si tu as besoin, elle est à toi.

Les commentaires sont fermés.